Journal d'un Termagaunt

Jour 1

Je viens juste d'être pondu! Nous étions une bonne douzaine dans la portée de mon Tervigon. Je ne sais pas trop ce que je dois faire... Mes compagnons de ponte sont sympas, il y a de grosses Créatures Synapse avec nous... Mon boulot consiste a bouger un peu autour de ma pondeuse... Rien de bien extra.

Jour 2

D'autres nuées de Termagaunts ont été pondues aujourd'hui. J'ai sympathisé avec quelques uns. Il y en avait trop pour que je me souvienne de leur nom. Il sont tous très gentils, mais on se demande toujours la raison de notre venue ici.

Jour 3

Le Prince à envoyé le Termagaunt #21 sortir de notre couvert. Je sais pas exactement quel est le but de cette manœuvre. D'après les autres, ça consiste a rester dehors sans bouger... Chanceux, il a eu le boulot facile.

Jour 3.5

Le corps du Termagaunt #21 a été retrouvé sans vie 3 minutes après son départ. Il avait 5 balles dans la poitrine.

Le Prince a envoyé les Termagaunts #22, 23 et 24 en dehors du couvert pour le remplacer.

Jour 4

Leur mort est passée plus inaperçue que pour le Termagaunt #21. La plupart de mes amis disent qu'on est la dans une mission suicide. Je pense qu'ils ont tort. Nous sommes des soldats, pas de la chair a canon.

Jour 6

Le jour 5 a été très agité...Il y a eu 6 nouvelles funérailles aujourd'hui. Le Prince à indiqué vouloir plus "d'informations" sur notre adversaire. Nous sommes de plus en plus sceptiques quant à notre survie. Quelques Termagaunts pensent à se révolter.

Jour 7

Nous avons pu utiliser nos Ecorcheurs aujourd'hui! Toutes nos suspicions quant à notre utilité se sont envolées suite à cela. Tous les Termagaunts sont fiers d'avoir une utilité!

Jour 8

Toute notre unité à été envoyée attaquer les forces ennemies. Notre principal objectif est de chercher et tuer tous les Soldats Space Marines possible.

Jour 11

Il y avait un Land Rider!!! Une saloperie de Land Rider !!!

Impossible d'atteindre les Soldats. Quels que soient le nombre d'attaques pour le détruire, nous n'avons rien même pas pu érafler la peinture. Nous avons été obligés de renoncer, perdant 67 compagnons dans la bataille, pulvérisés par les Space Marines placés dans ce foutu char. Le Prince n'a pas eu le moindre commentaire à propos de ce soucis. Les funérailles ont été reportées pour cause de "mesure militaire importante".

Jour 15

Un Trygon arrive sur le front. Le Prince dit qu'il va résoudre le "soucis Land Raider". Je ne peux que l'espérer. J'en ai trop vu.

Jour 16

Nous avons reçu l'ordre de soutenir le Trygon dans cette attaque. Notre travail me semble obscur vu que le Trygon est sensé faire tout le boulot.

Jour 21

J'ai perdu ma foi en l'Esprit de la Ruche.

Avez vous déjà vu les morceau de corps déchirés de vos compagnons par un Bolter Lourd voler devant vos yeux ?

Avez-vous déjà ressenti la chaleur d'un Canon Laser si près qu'il vous faut presque une minute pour vous rendre compte qu'un de vos camarades est en train de brûler vif ? J'ai entendu chacun des tendons se crisper et les chairs brûler de chacun de mes camarades.

Avez vous un jour vu le regard difforme sur les visages de vos amis quand ils s’aperçoivent qu'ils viennent d'être touchés en pleine tête par une balle de sniper?

Je me suis enfui. J'aurai du mourir, tout comme le reste de ma portée. Nous sommes que 6 survivants sur 38...

Nous n'étions pas une armée. Nous étions une diversion. Le Trygon l'était, lui aussi. Il a réussi a percer un peu la coque... Mais sans plus. Combien d'entre nous devrons encore se sacrifier pour réussir a percer leur défense ?

Jour 23

Nous pouvons voir les Space Marines au loin. Ils approchent. Ils ont maintenant 2 Land Raiders et 4 Rhinos. Je sens la mort arriver

Jour 34

Les Space Marines jouent avec nous. Les Rhinos sont garés devant notre zone de déploiement soutenus par les Land Raiders. Nous sommes contenus dans nos couverts. Nos réserves sont minces, et notre nombre décroit de jour en jour.

Jour 47

Il ne reste que Le Prince, 3 gardiens des ruches, 6 compagnons Termagaunts et moi-même... C'est bientôt l'affrontement final.

Jour 48

Le Prince m'a ordonné de sortir du couvert et d'aller "tester le front".... Seul...

Journal d'un pilote de Land Raider

Jour 48

J'ai renversé mon café sur mon pantalon pendant un tir sur un vulgaire 'gaunt. Vie de merde...